France Cosmetic Valley

EMBALLAGE ET MICROPLASTIQUE EN COSMETIQUE - Groupe de travail

發佈時間 : 2020/07/24


 

La transformation de l’industrie de l’emballage est d’ores et déjà enclenchée. L’industrie des produits de consommation s’organise aujourd’hui sur l’utilisation d’une proportion grandissante  de matériaux recyclés ainsi que d’une quantité moindre de matériaux plastiques dans les emballages.

 

Le 30 juin dernier, Cosmetic Valley a organisé un premier groupe de travail digital sur le sujet des EMBALLAGES ET MICROPLASTIQUE EN COSMETIQUE avec l’intervention d’ECOMUNDO et IPC. Les grandes informations de contexte à retenir :

 

Cas des emballages

 

  • La Directive Européenne « Single Use Plastique» (SUP) du 5 juin 2019

 

Interdiction de mise sur le marché de certains produits : Bâtonnets de coton-tige; Couverts ; Assiettes; Pailles; Bâtonnets mélangeurs pour boissons;

Tiges destinées à être fixées, en tant que support, à des ballons de baudruche; Récipients pour aliments en polystyrène expansé; Récipients et gobelets pour boissons en polystyrène expansé;

 

En 2025, les bouteilles pour boissons devront contenir 25% de plastiques recyclés

 

  • Pacte national des emballages plastiques (21 février 2019) à engagement collectif d’incorporer en moyenne 30% de matières plastiques recyclées dans les emballages en partageant publiquement le taux cible et sa progression d’ici 2025. Objectif d’atteindre collectivement 60% d’emballages plastiques effectivement recyclés d’ici 2022

 

  • Loi française Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire (dite AGEC) (Loi n°2020-105 du 10 février 2020) à Fin mise sur le marché des emballages en plastique à usage unique d’ici à 2040

 

 

Cas des microplastiques

 

  • En 2021 sera mis en œuvre une interdiction de mise sur le marché de substances, ou mélanges contenant des concentrations en ≪ Microplastique ≫ ≥ 0,01 % m/m.

 

Pour l’instant, sont exemptés ce cette interdiction des produis suivants :

  • Microplastiques à base de Polymères d’origine naturelle (Présents dans la nature et non modifies chimiquement (autrement que par hydrolyse))
  • Microplastiques à base de Polymères Biodégradable (Capable de se minéraliser dans l’environnement sous l’action de micro-organismes)
  • Substances et mélanges contenant des Microplastiques

 

  • Cette réglementation liée à REACH entraine des actions dans la filière cosmétique.

 

Dans toutes les filières et notamment dans la filière cosmétique/parfumerie, cela engendre des bouleversements industriels avec des défis notamment techniques, économiques et environnementaux à relever.

 

AGISSONS COLLECTIVEMENT 

 

Par la mise en place de groupes de travail, Cosmetic Valley souhaite réunir l’ensemble des acteurs de la filière (producteurs de matériaux, producteurs d’emballage, producteur de produits finis cosmétiques, chercheurs… ) afin de travailler ensemble sur la mise en place de projets structurants.

 

Nous vous remercions de bien vouloir répondre au formulaire suivant afin de nous indiquer sur quel sujet il vous semble pertinent de travailler et si vous seriez enclin à mener un travail collectif :

 

https://forms.gle/6UMw9iKuGjRAiCEp6

 

Merci par avance de votre participation